SUR L’IMMIGRATION


Les flots rejettent leur flot de migrants, et nous osons les vomir ! Nous osons rejeter ceux, qui, dans un sursaut d’espoir, errent sans but, si ce n’est d’atteindre la Terre Promise !

Nous sommes riches, opulents, gloutons même !

Nous avons volé les richesses de ces pays, non pas en les colonisant, mais lorsqu’ils se sont enfin crus libres, nous les avons pillés, profitant des luttes de clans, qui aujourd’hui engendrent guerres, famines, destructions, massacres !

Et nous osons les rejeter ! Nous osons ?

Ou bien, nous donnons à ces enfants de Dieu ce que nous aurions toujours dû leur donner : l’Évangile du Christ.

Nous ne le rejetterons pas, ou ils nous massacrerons, ils nous briseront, ils nous détruirons avec la force du désespoir. Ne soyons pas naïfs, ils nous haïront, parce que nous les haïssons !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s