ÉLOGE DU SAINT ÉVANGILE

Ô tendresse des mots, bonté de la Parole ! Ô justesse du sens, divine Nouveauté ! Ô force du taureau ! ô bel aigle qui vole ! Ô splendeur du lion ! ô ange de beauté ! La Vérité de vous enfin est arrivée, Message de l’Amour frappé par la Passion, Pure et douce flamme constamment ravivée, Perfection de l’enfant, inégalable […] Lire la suite

REGARDEZ, REGARDEZ !

Regardez, regardez cette mère attentive Donnant son sein crémeux et sa bonté craintive ; Regardez, regardez ce tendre nourrisson Qui tète l’avenir au creux d’une chanson ; Regardez, regardez cette tête mignonne Péniblement marcher entre Maman et Bonne ; Regardez, regardez ce sublime garçon Jouer avec son frérot, apprendre sa leçon ; Regardez, regardez l’adolescent imberbe Se rebeller, déjà, […] Lire la suite

Ô NUIT DE DIEU !

Ô Nuit de Dieu ! Ô Nuit sans Bien ! Ô Nuit sans Foi ! Nous sommes au quint jour révélé au disciple ; Cette Nuit qui commence et qui dure, sans Loi, Est Nuit puissante et vaine où le Méchant se triple, Tel une imitation superbe du Vivant. L’inconscience progresse, invention démoniaque ! Car l’Ange déchu n’est que trois […] Lire la suite

LUTTE CONTRE LE MAL

Comme un voile doré sur l’Ombre de la Mort, Satan promet la vie à ceux qui l’ont refusée ; Comme une épée mortelle ennemie du Sacré, Satan promet l’honneur à ceux qui n’ont pas de remord. Ô dureté satanique, inflexible, mais fragile, Ô Ange maudit, déchu, dont les ailes par ton feu Furent dévastées, méchanceté suprême […] Lire la suite

ILLUSIONS SATANIQUES

« _La victoire s’approche ! » Susurrait Satan à ses sbires. C’était un jour de juin, sous la pluie déferlante, sous cette pluie satanique, où seul le Mal semble régner. Mais l’Ombre ne dure jamais bien longtemps. Non, l’Ombre est friable, quand la Lumière est indestructible. « _La victoire s’approche ! » Susurrait-il donc. Dans ce monde rempli de Haine, l’Amour […] Lire la suite

SEMAINE SAINTE

I RAMEAUX   Hosanna ! Gloire à Toi, ô Seigneur, ô Berger, L’illustre délivrance et la foi retrouvée ! Jérusalem Te veux, toute entière levée ; La clameur de Sion, et ses monts, ses vergers, Chantent Ton Nom, ô Roi des rois, maître des maîtres ! Les rameaux à Tes pieds, les lauriers de l’Empire Sont à présent les […] Lire la suite